La Hongrie accueillera le prochain congrès européen en 2025

 

En septembre 2025, la Hongrie accueillera le quatrième congrès européen dédié au sorgho. Que représente cette culture dans ce pays ? Voici, cinq chiffres à retenir pour en savoir un peu plus.

 

50 000 ha

C’est la sole occupée par le sorgho en Hongrie en 2023/24, dont 37 000 ha en sorgho grain et 13 000 ha en sorgho fourrage. Même si le sorgho n’occupe aujourd’hui que 1 % des terres arables hongroises, il offre une diversification qui pourrait gagner en attractivité au fur et à mesure que les débouchés se développeront.

 

 

 

+ 260 %

C’est le % de progression des surfaces de sorgho en Hongrie depuis 2018/19. Sur la campagne 2018/19, la sole sorgho était de 13 800 ha. Une belle progression donc en seulement cinq ans mais qui peut varier en fonction de la concurrence avec les autres céréales.

 

 

 

 

 

 

4,2 t/ha

C’est le rendement moyen obtenu ces cinq dernières années. Les conditions climatiques, notamment sécheresse et ensoleillement, conduisent à d’importantes variations. En situation irriguée, des pointes à 10,5 t/ha sont parfois enregistrées.

 

 

 

 

90 %

C’est le poids que pèse l’alimentation animale dans les débouchés des sorghos hongrois. Cette destination reste le moteur du développement de la culture. Alors que le sorgho grain est utilisé avant tout dans les élevages de gallinacés et de palmipèdes, le sorgho humide est plutôt destiné à l’alimentation porcine et le sorgho fourrager, aux bovins. À noter toutefois quelques usages destinés à l’alimentation humaine : farine, whisky, bière, pâtes…

 

 

 

6

C’est le nombre d’obtenteurs présents sur le territoire hongrois : Alfaseeds, Alta Seeds, GKI (GabonaKutato Institute), KWS, Lidea et RAGT. Si Axéréal est également implanté dans le pays en tant que producteur, citons également Kite et Galldorf pour les étapes de transformation.

 

On continue ?

Congrès européen du sorgho

Appel à Poster pour le 2e Congrès Européen du Sorgho, déposez votre candidature